Exit

Le 12 Octobre 2015, l’ABPI, l’Association de l’industrie pharmaceutique britannique, a publié une étude [1] montrant que les professionnels de santé soutiennent la publication des paiements reçus de la part des laboratoires pharmaceutiques.

​Que pensent les professionnels de santé de la publication des transferts de valeur ?

Selon le sondage effectué auprès de plus de 500 médecins, infirmières, spécialistes hospitaliers et pharmaciens, 87% des répondants ont estimé que les paiements effectués par les laboratoires pharmaceutiques devraient être transparents. De plus, 69% des professionnels de santé en relation avec un ou plusieurs laboratoire(s) disent qu’ils leur ont donné ou sont susceptibles de leur donner l’autorisation pour divulguer les informations les concernant.

L’enquête intervient alors que les laboratoires pharmaceutiques se préparent pour la publication des transferts de valeurs aux professionnels et organismes de santé effectués en 2015 et prenant effet d’ici le 30 Juin 2016.

« Notre collaboration […] avec des médecins, infirmières, pharmaciens et autres spécialistes de la santé nous permet de rechercher, développer et fournir des médicaments qui font une différence pour les patients. […] En retour, les professionnels de santé qui travaillent avec l’industrie ont l’opportunité de s’informer davantage sur les derniers médicaments et options de traitement ainsi que de faire progresser le développement des futurs médicaments. »

Dr Virginia Acha, Directeur Général de la Recherche, du Médical et de l’Innovation à l’ABPI

En quoi cela va-t-il impacter les relations entre l’industrie pharma et les professionnels de santé ?

Selon l’enquête, 75% des professionnels de santé pensent que la publication des données n’aura pas d’impact sur leur relation avec les laboratoires pharmaceutiques. Cependant, cette publication ferait que 23% des médecins généralistes seraient moins susceptibles de travailler avec l’industrie pharma, comparé à 17% des spécialistes hospitaliers, 10% des pharmaciens et 6% des infirmières.

Schéma impact de la publication des données sur la relation avec les laboratoires pharmaceutiques

Même si les PS sont en majorité d’accord avec la publication des transferts de valeur, 84% exige davantage d’informations de la part des laboratoires pharmaceutiques sur la façon dont la publication va les affecter.

[1] http://www.abpi.org.uk/media-centre/newsreleases/2015/Pages/121015.aspx
Close
Go top